04 octobre 2012

Satanas in machina

 

satanas in machina                                                                                                    

"Vos enfants vivront entourés de machines ; il faut qu'ils les comprennent et soient avec elles familiers. Les machines traitent très mal ceux qui ne les aiment pas." André Maurois

 

La machine attire... Elle a un "reflex appeal" qui fait que, lorsque nos yeux en croisent une, l'envie irrésistible de s'en approcher nous ligote... nos doigts veulent s'y poser : appuyons sur tous les boutons... un vert, un rouge..., plongeons nos yeux dans son regard LCD. Il suffirait que celle-ci sonne, martèle, bougeotte et parlote, nous voilà au paradis...

Il en est qui se croient au-dessus du simple assemblage de matières, telles des coffres-forts sacrés -que pour celui ou celle qui en détient la clé ! Celles-là même que l'on feint d'ignorer car trop éloignées ou trop demandeuses. Ou encore, parce qu'elles représentent une autorité "c'est tant, merci. Ne rends pas la monnaie". Mais si nous leur manquions d'égard, leurs alter ego organiques nous feraient rendre au quintuple la monnaie de la pièce qu'on aura osé leur refuser.

Ah, qu'elles sont belles coiffées de leur casquette, gonflant le torse à qui leur fait offrande sans qu'elles n'aient même besoin d'invoquer leur propre toute puissance! Invincibles ? Craintes ? Peut-être pour le commun des mortels raisonnés... En revanche, pour l'innocent qui ne connait nulle autorité électrique, elles redeviennent machines à divertir... Pour peu qu'elles ne crachent un peu de leur basse richesse...

 

Posté par yungal à 11:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Satanas in machina

    Sympa la photo
    C'est vrai que la perte de l'innocence enfantine apprend à haïr ce genre de machines.

    Posté par alainpre, 14 mars 2013 à 12:38 | | Répondre
Nouveau commentaire